Développer un véritable partenariat pour le développement social à Longueuil

Une administration Groguhé entend développer un nouveau partenariat avec les groupes communautaires, en convoquant, une fois élue, un grand sommet avec les partenaires du milieu communautaire, du milieu culturel et des services de loisirs, afin de voir au développement de nouvelles synergies et de bonifier, au besoin, la contribution de la ville de Longueuil aux organismes communautaires des arrondissements de Greenfield Park, Saint-Hubert et Vieux-Longueuil.

Pour la candidate à la mairie pour Option Longueuil, Sadia Groguhé, « on doit reconnaître le rôle primordial que jouent les groupes communautaires auprès des plus démunis notamment, les traiter comme de véritables partenaires, donc de les consulter, et revoir le fonctionnement des budgets alloués par la ville aux initiatives du milieu, et ce dans l’ensemble des arrondissements. Et c’est ce que mon administration entend faire en organisant cet événement unique pour Longueuil. »

Faire de Longueuil une ville inclusive où se développent l’emploi et la solidarité

La candidate à la mairie pour Option Longueuil, et ex-députée néo-démocrate, Sadia Groguhé entend favoriser un développement économique et social qui soit également soucieux de l’environnement. Cette dernière indique qu’une administration Groguhé accompagnera la création d’emplois à Longueuil, en favorisant l’arrivée de nouvelles entreprises qui contribueront à dynamiser son tissu social et communautaire, tout en travaillant à renforcer la solidarité envers les plus faibles de nos concitoyens.

Plus de logements sociaux

Une administration Groguhé entend travailler avec les différents partenaires du milieu afin de permettre aux Longueuilloises et aux Longueuillois d’avoir accès à un logement abordable et de qualité. Dans ce sens, à l’image de ce qui se fait dans certaines municipalités, dont notamment Paris, elle entend introduire une « clause logement social et communautaire » pour les tous les nouveaux projets de développement immobiliers qui aurait pour effet d’accroître le nombre d’unités locatives. Ainsi, Longueuil s’assurerait de disposer d’un parc immobilier de logements sociaux toujours renouvelé.

Favorable à la création d’un fonds pour le développement communautaire

Celle qui s’est déjà engagée, advenant son élection, à la création d’une fondation de la mairesse pour soutenir et encourager la persévérance scolaire dans les écoles de Longueuil, s’est dite également ouverte à augmenter l’enveloppe consacrée aux initiatives issues du milieu. Ainsi, 50% de l’enveloppe consacrée au budget participatif, soit 1,2 million $ sur 4 ans, serait consacrée au soutien de projets comme celui de la transformation de l’église Saint-Maxime dans le secteur LeMoyne à Longueuil en centre communautaire.

Cet engagement en faveur du soutien à la qualité de vie des Longueuilloises et des Longueuillois complète celui de soutenir la création d’un fonds de développement communautaire et social pour lutter contre la pauvreté, un fonds dont le montant est fixé à 800 000 $ par année pour l’agglomération de Longueuil.

 « Le soutien et le développement de l’économie sociale est pour moi indissociable du développement économique. Et là-dessus, une administration Groguhé entend continuer de soutenir les créateurs d’emplois d’ici, mais également les organismes communautaires dans leur mission », de conclure l’ex-députée néodémocrate et candidate à la mairie, Sadia Groguhé.