Accusation de plagiat – « Les enfantillages doivent cesser » – Sadia Groguhé

Réagissant aux accusations de plagiat proférées par Action Longueuil, Sadia Groguhé, candidate à la mairie de Longueuil, indique que c’est le signe évident d’une panique pour un parti au pouvoir depuis trop longtemps, et qui a de la difficulté à se renouveler.

« On le voit, Action Longueuil, après huit ans au pouvoir, est en panne d’idées et sur la défensive, notamment sur le dossier de l’aéroport de Saint-Hubert (DASH-L). Rien de bien surprenant alors qu’il doit défendre un bilan mitigé sur tout ce qui touche la transparence et le respect de l’identité des différents arrondissements, ainsi que des relations avec les autres villes de l’agglomération. »

La candidate d’Option Longueuil, Sadia Groguhé, demande que Sylvie Parent « s’élève au-dessus de la mêlée, et cesse cette campagne de salissage digne d’une ère que l’on pensait révolue en politique au Québec ».

Une course à la chefferie qui a laissé des traces

On le constate encore aujourd’hui, la course à la chefferie au sein d’Action Longueuil, qui a mené au départ de huit conseillers municipaux, dont Josée Latendresse, et la création de son clone, Longueuil citoyen, a laissé des traces.

« Des mois après, l’acrimonie et les chicanes qui ont marqué cette course continuent encore de marquer la vie politique à Longueuil. Les enfantillages doivent cesser. Les Longueuilloises et les Longueuillois s’attendent à plus de ceux qui aspirent à diriger la cinquième ville au Québec », de souligner Sadia Groguhé.

« Mon équipe de candidats continuera à mener campagne, à la rencontre des citoyens, sur le terrain des idées, dans le respect et avec le sentiment d’offrir la seule véritable option, ainsi qu’un véritable renouvellement de la vie politique à Longueuil », de conclure la candidate à la mairie d’Option Longueuil.